Note du GEPP sur les programmes d'EPS du lycée Imprimer Envoyer
Écrit par LAVIE FRANCOIS   

L’actualité que nous relayons ci-dessous revêt un caractère particulier puisque qu’il s’agit d’une note du groupe d’experts qui était chargé de l’élaboration des projets de programmes d’EPS (GEPP EPS). Cette information est présentée dans le même temps à d’autres organisations professionnelles, notamment le Café pédagogique, en vue d’informer la profession sur les intentions éducatives qui orientaient les propositions du groupe.

Cette note fait écho à la réécriture des programmes d’EPS de lycée d’enseignement général et technologique car le projet, tel qu’il avait été voté par le Conseil Supérieur des Programmes (CSP), n’a pas été retenu par la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire (DGESCO). C’est donc une autre version qui a été présentée au Conseil Supérieur de l’Education en décembre 2018.

Notre association est directement concernée car elle avait été auditionnée par le GEPP le 11 juin 2018 et ensuite été reçue par le CSP le 1er octobre dernier pour une présentation. Suite à cette réunion, nous avions envoyé au CSP et à la DGESCO des propositions d’ajustement du texte. Nous sommes alors conviés à la DGESCO le 15 novembre en présence de l’IGEN EPS pour faire part de nos amendements sur ce projet dont nous partageons largement la philosophie.

C’est contre toute attente que, le 14 décembre 2018 lors d’une autre audience au CSP à propos des futurs programmes d’EPS de la voie professionnelle, nous apprenons que le projet de programme d’EPS du lycée d’enseignement général sur lequel nous avions travaillé a été presque entièrement réécrit et totalement vidé de l’esprit qui avait conduit à son élaboration. Nous ne comprenons pas vraiment pourquoi, le Ministère de l’Education Nationale n’a pas respecté la procédure qu’il avait lui-même fixé. Le projet était-il trop novateur ?

Cette note du GEPP-EPS est donc intéressante car elle retrace le cadre dans lequel le groupe a travaillé, sa démarche de conception des projets de programmes et les arguments justifiant ses choix.

Le Bureau national

Lire la note