Ateliers de pratiques
Jeudi 11 et samedi 13 octobre : Atelier de pratique danse – C. Dutilh, Y. Beudaert & Émilie Fritz Imprimer Envoyer
  
Ateliers de pratique 
Cher.ère.s collègues et futur.e.s collègues,
 
Parce que nous pensons, comme Thierry Tribalat, que les activités physiques artistiques sont un enjeu majeur pour l'EPS, que « défendre leur place en EPS, c'est défendre une certaine conception de notre discipline »1, nous sommes particulièrement heureux de vous proposer un Atelier de pratique danse les jeudi 11 et samedi 13 octobre 2018. Le format « Regards croisés »2 de ces prometteuses rencontres donnera, une nouvelle fois, la parole au pluralisme, sans souci de chapelles.
 
À partir de productions d’élèves de collège et de lycée ayant travaillé sur des œuvres artistiques, Chloé Dutilh3 et Yann Baudaert4, forces vives de l'association Passeurs de danse, questionneront cette démarche d’enseignement à la lumière des enjeux de transmission de la danse en milieu scolaire. Ils vous proposeront alors d’expérimenter ce processus qui inscrit l’œuvre au cœur des apprentissages à des fins de création.
 
Émilie Fritz5 avancera quant à elle quelques pistes de réflexion pour concevoir un cycle de danse de qualité alliant techniques spécifiques du hip-hop et ouverture culturelle (à travers, notamment, la création contemporaine). Elle cherchera ainsi à répondre à quelques unes de nos questions « de terrain » : Comment accrocher les élèves au sein d'une séquence d'enseignement de danse ? Doit-on nécessairement choisir entre la danse hip-hop et la danse contemporaine, ou plutôt réfléchir aux liens entre la technique de la première et les procédés de création contemporaine de la seconde ? Faut-il savoir danser pour enseigner la danse ? Sinon, comment faire ?
 
Cette rencontre se déroulera en deux temps :
  • jeudi 11 octobre (19h00 - 21h30), parties « théoriques » au lycée Henry IV (Paris 5ème).
    • C. Dutilh & Y. Beudaert : « La place de l’oeuvre dans le processus de création chorégraphique traversé par les élèves » ;
    • É. Fritz : « Le hip-hop : une technique au service d'une vision contemporaine de la danse ».
  • samedi 13 octobre (8h30 - 16h30), parties « pratiques », avec C. Dutilh, Y. Beudaert & É. Fritz, à l'Université Paris Nanterregymnase I.
Attention : les inscriptions à cet Atelier de pratique se font exclusivement en ligne, en cliquant sur le bouton « Réserver » ci-dessous :

Vous trouverez toutes les informations complémentaires (adresses, tarifs, etc.) sur ce flyer. N'hésitez pas à l'afficher, à le partager ! 

Bien amicalement,
 
Stéphane Sapin
Président de votre Régionale Paris-ÎdF
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 

Pour nous soutenir et profiter de nombreux avantages:

  
La durée d'une adhésion correspond à une année scolaire.
Les tarifs : 20€ pour les étudiant.e.s, 40€ pour les actif.ve.s et 60€ pour les couples.
 
 
1. Tribalat,Th. (2016). « Les activités physiques artistiques : un enjeu actuel pour l'EPS », in Lefèvre, B. (coor.), L'artistique, Paris, Éditions EP&S, p. 50. Thierry Tribalat est IA-IPR d'EPS honoraire, président de Passeurs de danse et membre du CEDREPS, groupe ressource de l'AE-EPS.
2. Nous vous recommandons, notamment, la consultation des comptes-rendus de nos Ateliers de pratiques : « Regards croisés » en athlétisme (2017) et en acrosport (2016). Sur un format similaire, l'AE-EPS nationale organisera son premier Stage nationalà Montpellier, pendant les vacances de la Toussaint (22-25 octobre 2018) : « Regards et pratiques croisés sur le "savoir s'entraîner" ». Cette année encore, l'AE-EPS, c'est l'EPS... dans tous ses débats !
3Chloé Dutilh est IA-IPR d'EPS sur l'académie de Versailles.
4Yann Beudaert est professeur agrégé d'EPS à l'UFR STAPS d'Orsay.
5Émilie Fritz est professeure d'EPS, responsable de la section sportive scolaire hip-hop au collège Frederico Garcia Lorca, à Saint-Denis (93).
6. Adhérer à l'AE-EPS, c'est soutenir le dynamisme de notre association qui propose depuis 1936 des espaces de rencontres, de réflexions et de partages aussi variés que complémentaires. C'est aussi profiter de nombreux avantages :
               . la gratuité sur la quasi-totalité des entrées aux manifestations de l’AE-EPS, partout en France,
               . la possibilité de vous inscrire « en avant-première » aux Bistrots pédagogiques organisés par votre Régionale Paris-ÎdF,
               . l'abonnement à la revue Enseigner l'EPS (trois numéros par an),
               . le téléchargement de 25 articles du fonds documentaire du site Internet,
               . lors de nos rencontres, 20% de remise sur les livres édités par l'AE-EPS et sur les tee-shirts de votre Régionale Paris-ÎdF (une nouveauté de cette rentrée 2018 !),
               . vous investir, si vous le souhaitez, dans un des groupes ressources de l'association (« CEDREPS », « Plaisir et EPS », « Analyse des pratiques en EPS », « ÉPIC en EPS »).
 
Compte-rendu : Atelier de pratique volley-ball – Julien Metzler Imprimer Envoyer
  
Julien Metzler1 nous a fait l'amitié d'intervenir les vendredi 1er et samedi 2 décembre 2017 dans le cadre d'un Atelier de pratique volley-ballIl a cherché à « répondre aux interrogations suivantes :
     . Comment l'enseignant peut-il mobiliser tous les élèves, garçons et filles ? 
     . Comment peut-il procurer des émotions positives ?  
     . Quels objets d'enseignement peut-il retenir ? 
     . De quelle manière peut-il contribuer à l'atteinte des finalités éducatives : éducation à la santé, formation du citoyen, éducation à l'égalité des sexes ? »
 
Dans son exposé théorique2, J. Metzler est parti d'analyses vidéo d'élèves en situation pour développer ses propositions. Les collègues et étudiants ont pu vivre celles-ci le samedi. Un Atelier très stimulant !
 

Visionner les vidéos3 de l'exposé théorique :

Visionner les premières vidéos3 de la partie « pratique » :
    • Séquences d'apprentissages en début de collège – Partie 1 (15'32)
    • Séquences d'apprentissages en début de collège – Partie 2 (16'17)
Photos AP VB Metzler7
 
Photos AP VB Metzler1  Photos AP VB Metzler4  Photos AP VB Metzler6
 
Photos AP VB Metzler5
1Julien Metzler est IA-IPR d'EPS sur l'académie de Dijon.
2« Faire progresser tous les élèves dans les pratiques physiques sportives et artistiques et contribuer simultanément à l'atteinte des grandes finalités éducatives et/ou au socle commun. Exemples en volley-ball ».
3Cette playlist regroupe l'intégralité des vidéos de cet AtelierPour modifier la qualité des vidéos, cliquez sur l'icône représentant une roue dentée dans l'angle du lecteur vidéo, puis sélectionnez la qualité de votre choix.
 
CR : Atelier de pratique athlétisme – M. Pradet, A. Fenrich-Lejeune & B. Fenrich Imprimer Envoyer
  
Votre Régionale Paris-ÎdF a organisé jeudi 12 et samedi 14 octobre 2017 un nouvel Atelier de pratique en format « Regards croisés »1. Il a cette fois porté sur l'enseignement de l'athlétisme.
Nous sommes en effet nombreux.ses à nous interroger sur les approches possibles et pertinentes susceptibles d'amener tous nos élèves à réussir2 à « combiner une course, un saut, un lancer pour faire la meilleure performance cumulée » (cycle 3 des derniers programmes collège) et à « réaliser la meilleure performance dans au moins deux familles athlétiques » (cycle 4).

Pour répondre à ces questions professionnelles, Michel Pradet3 a rappellé qu' « il est souvent avancé que l'activité athlétique en EPS ne correspond pas (ou plus) aux motivations et aux représentations des élèves. Mais ne doit-on pas plutôt se questionner sur la nature même des formes de pratiques athlétiques que nous leur proposons ? Ne sont-elles pas tout simplement inadaptées aux réelles ressources de ces derniers ? Il nous semble pourtant assez aisé d'en imaginer de beaucoup plus efficaces, à condition toutefois de substituer à une approche trop techniciste, une autre démarche pédagogique appuyée sur la simple gestion de ce que nous qualifions de "rapport optimal entre équilibre et propulsion". »

De leur côté, Aurélie Fenrich-Lejeune4 et Benjamin Fenrich5 ont avancé que « la recherche d'une cohérence dans la combinaison des activités athlétiques et dans les intentions d'actions conditionnent la réussite de tous élèves, notamment en cycle 3. La richesse de ces activités athlétiques favorise une sollicitation motrice variée permettant aux élèves de cycle 4 de s'investir au regard de leurs qualités physiques et de leurs vécus dans la réalisation de performances. »

Vous trouverez ci-dessous les documents-supports et les vidéos6 de leurs présentations. 
Nous remercions très amicalement Michel, Aurélie et Benjamin pour la complémentarité de leurs propositions. Gageons que celles-ci viendront alimenter nos pratiques.
 

Michel Pradet

Plaidoyer pour ne pas proposer d’emblée les pratiques sociales de référence dans l’apprentissage d’un athlétisme scolaire

 
Vidéos de l'exposé « théorique » : 
Partie 1 (20'57)        Partie 2 (20'41)    –    Partie 3 (20'52) 
 
Vidéos de la partie « pratique » :
L'entrée dans l'activité : Partie 1 (14'10)        Partie 2 (16'58)
M. Pradet1

Aurélie Fenrich-Lejeune et Benjamin Fenrich

Les épreuves combinées : une source d'engagement et de progrès pour tous les élèves

 
Vidéos de l'exposé « théorique » :
Partie 1 (20'41)        Partie 2 (20'28)        Partie 3 (20'39)
 
 Vidéo de la partie « pratique » :

 A. Fenrich3 B. Fenrich3

AP athléthéorie1

AP athlépratique1       AP athlépratique2       AP athlépratique3       AP athlépratique4

AP athlépratique6

A. Fenrich2          AP athlépratique7          AP athlépratique8          B. Fenrich2
1. Nous avions organisé en octobre 2016 un Atelier de pratique au cours duquel Alain Coston et Mehdi Belhouchat avaient croisé leurs regards sur l'enseignement de l'acrosport. 
2. Cette année associative 2017-2018 a été marquée, au niveau de l'AE-EPS nationale, par la Biennale « Pour que tous les élèves apprennent en EPS ! Quels repères et quels parcours formation ? » (les 21 et 22 octobre 2017, à la Faculté des Sciences à Nancy) et, en écho au niveau de la Régionale Paris-ÎdF, par un fil rouge autour de la lutte contre les inégalités de réussite à l'École (deux Bistrots pédagogiques ont, par exemple, porté sur les thèmes : « Les inégalités sociales à l'école sont -elles une fatalité ? » – avec Marie Duru-Bellat – et « Apprendre en EPS pour réduire les inégalités » – avec Jean-Luc Ubaldi).
3Michel Pradet est professeur agrégé d'EPS honoraire, ancien professeur à l'INSEP, titulaire du Brevet d'État 3ème degré d'athlétisme et du DESS en ingénierie de la préparation physique. Il est également ancien international d'athlétisme.
4Aurélie Fenrich est professeure agrégée d'EPS en lycée (responsable d'une option athlétisme), titulaire du Brevet d'État 2ème degré d'athlétisme, membre du groupe national d'experts ayant rédigé les documents ressources CA1 des nouveaux programmes et formatrice sur l'académie de Créteil. Elle est également athlète de niveau national.
5Benjamin Fenrich est professeur agrégé d'EPS en collège (responsable d'une section sportive scolaire athlétisme), titulaire du Brevet d'État 1er degré d'athlétisme et formateur sur l'académie de Créteil. Il est également athlète de niveau national (champion de France en steeple et en décathlon) et international (championnat d'Europe juniors et seniors par équipe en décathlon).
6. Vous pouvez aussi directement visionner la playlist compète des propositions de M. Pradet et celle qui regroupe les interventions d'A. Fenrich-Lejeune et B. Fenrich.
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 6