It seams that module Activation (mod_jstats_activate) is not installed correctly. Please refer to JoomlaStats extension installation problem page.


Revue
 


"Entrer dans la danse" Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

278 page couvGuinot Jérôme - Enseignant EPS, collège (22), URF STAPS Rennes

Revue Enseigner l'EPS, 2019, 278, 27-31

Présentation :

Mots clés complémentaires de l'auteur : épreuve globale, épreuve combinée enchaîné, indicateur de compétence attendue temporel



 
APEx des années 70 : changement d'intitulé ou des pratiques d'enseignement ? Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

275 page couvG. Cogérino - Professeure des universités, STAPS, CRIS, L-Vis - Université Lyon 1 ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 27-31

Présentation : Exploitant les données issues d’entretiens semi-directifs, la première partie de cet article (parue dans le numéro précédent, 274,  de la revue) pointait la diversité des modes d’approche des APEx selon les enseignants d’EPS: les inquiétudes de certains face à une activité à la définition floue, leurs angoisses associées aux souvenirs de l’épreuve d’improvisation vécue durant leur formation, les contours très hétérogènes de plusieurs modalités d’enseignement de ces activités (dirigiste, incitatif, appropriatif, etc.).
Cette seconde partie exploite la description des situations pédagogiques mises en place et relatées par les interviewés eux-mêmes. Il s’agit ici de rendre vivant pour le lecteur ce qui s’enseignait, et de quelle manière, en APEx durant les années 70. Pour ce faire, les situations recueillies et associées aux commentaires des interviewés ont été scrutées en fonction de leur but pour l’élève, de l’objectif énoncé par l’enseignant, et de la nature de l’activité d’expression support ».
Après avoir un point sur le  contexte de l’enseignement de l’EPS dans les années traitées  et mis en exergue la « diversité des modes d’approche de l’ExCo,  l’auteure rappelle que «les années 70 sont le théâtre de virulents conflits de points de vue concernant la nature des APEx et la justification de leur présence en EPS ».
A partir de l’une des questions des entretiens (« présenter une situation «typique» des APEx selon vous, expliciter ses objectifs »), elle propose une  catégorisation en 6  points des éléments de réponses :
- la référence marquée aux danses et à un support musical
- la référence marquée au mime, construire une histoire
- l’exploration des gestuelles, la découverte des sensations corporelles, la libération des interdits sociaux
- favoriser la communication, l’interdisciplinarité
- se familiariser avec l’improvisation
- donner envie de faire, s’amuser, diminuer freins et réticences des élè
A la question de savoir si Les APEx introduisent un renouveau en EPS posée en conclusion, plusieurs éléments de réponse sont apportés :
- celui-ci semble effectif seulement chez ceux qui les enseignent régulièrement et ont suivi une formation
- les APEx ne sont pas aussi subversives que les critiques le prétendaient
- les approches psychanalytique et strictement technique sont absentes.
- les APEx sont bigarrées tant dans leurs pratiques de que des démarches d’enseignement
- cette diversité  n’est peut-être pas représentée dans les publications professionnelles de l’époque.

Téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"


Mots clés complémentaires de l'auteure : APEX, représentation, scolarisation
Mots clés :Danse Histoire Revue
 
Amener l'adolescent à poursuivre ou reprendre une activité physique grâce à la course d'obstacles Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

275 page couvNicolas Chevailler - Professeur EPS, lycée des métiers, Jacques Prévert, Combs-la-Ville ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); Stéphane Bernier, Professeur agrégé EPS, lycée Saint Aspais, Melun ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 23-26

PrésentationLes auteurs partent du constat d’une baisse significative de la motivation en EPS chez un nombre important d’élèves au fur et à mesure du déroulement de leur scolarité dans le secondaire. Ils développent dans une première partie les « freins associés à cette problématique » avant de proposer une forme de pratique particulière « la course d’obstacles ».
Les freins recensés sont la compétition et son corollaire le classement, potentiellement source d’angoisse  d’une part, un besoin adolescent d’affirmation qui peut conduire au « refus de l’autorité » et à l’émergence « d’un besoin de liberté » d’autre part.
La course d’obstacle est une nouvelle forme de pratique qui suscite l’engouement des jeunes du moment. Le renouvellement constant des épreuves, la dimension non institutionnelle, le passage au second plan de la compétition au profit du plaisir de pratiquer les attirent.
Les choix didactiques s’appuient sur la pédagogie de la mobilisation développée par le groupe plaisir de notre association. Pour garder une cohérence malgré des lieux d’évolutions différents, des actions motrices particulières à retrouver sur chaque parcours sont définies ; les lycéens, par deux, doivent pouvoir ramper, glisser, sauter et éprouver leur équilibre sur des parcours de 2km.
La suite de l’article présente avec précision le dispositif tout en précisant que cette forme de pratique embryonnaire doit faire l’objet d’une évolution pour parvenir à la forme codifiée finale « pour rentrer dans une logique d’apprentissage ».
Un outil présentant des « repères d’évaluation » est également proposé.
« La course d’obstacle, événement ludique et festif, trouve sa place à l’association sportive, à l’intérieur d’un parcours santé ou d’un EPI pour réconcilier les adolescents avec une pratique physique régulière, sous certaines conditions. L’élève doit être confronté, sur une distance courte, à une multitude d’obstacles nécessitant l’acquisition d’une motricité particulière en induisant une notion de risque subjectif mesuré. Il doit avoir l’impression de vivre une aventure extraordinaire, en équipe. Pour ce faire, la difficulté des parcours doit permettre à tous de réussir et notamment en s’entre-aidant ».

Mots clés complémentaires des auteurs : course d'obstacles, expérience marquante,  pédagogie de la mobilisation
Mots clés :APPN Plaisir Revue
 
Maintenir l'engagement lors de séquences longues: Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

275 page couvl'exemple du dispositif "classe ta classe" en relais-vitesse

Olivier Madelain - Enseignant EPS, collège Liberté, Drancy ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ); Ambroise Le Pannérer, Enseignant EPS, collège Liberté, Drancy, ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 17 -22

Présentation : Cet article pose la question des conditions préalables à remplir pour accroitre l’efficacité des apprentissages lors des séquences longues. Sans remettre en cause leur légitimité et leur valeur en termes d’apprentissages, il interroge les difficultés à tirer concrètement profit de cet allongement de la séquence. Ce constat porte plus particulièrement en milieu difficile sur certains élèves, sans cesse en quête de nouvelles expériences, susceptibles de refuser avec vigueur toute répétition et installation du travail dans la durée. Dès lors, si ces séquences longues se présentent comme une solution permettant de laisser à ces élèves le temps d’apprendre, comment résoudre ce phénomène de lassitude accru dans des APSA où la redondance des situations et des formes de pratique est à la fois un passage obligé et une conséquence de la logique de l’activité? Aussi, en s’appuyant sur les travaux du CRIEPS relatifs à la performance par capitalisation en ½ fond, nous proposons le dispositif «Classe ta classe» en vitesse relais. L’enjeu étant de permettre aux élèves de maintenir un engagement important, vecteur de répétitions et en définitive, d’une quantité de pratique suffisante à l’atteinte des objectifs établis

Mots clés complémentaires des auteurs : séquence longue, lassitude, engagement, défit collectif
 
Apprentissage coopératif et inclusion en EPS Imprimer Envoyer
Écrit par Mathieu Chantalle   

275 page couvAnalyse des effets d'un dispositif d'apprentissage

Apolline Binet - Professeur EPS, collège Stalingrad, Saint-Pierre-des-Corps, ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; Jonathan Gaborit - Professeur EPS, TZR collège Jean Zay, Verneuil-sur-Seine ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

Revue Enseigner l'EPS, 2018, 275, 10-16

Présentation : Cet article présente la particularité d’être proposé par deux jeunes collègues titulaires 1ère année. Le travail qu’ils nous proposent est le fruit de leur mémoire de master 2 réalisé l’année précédente.
Cette recherche vise à analyser les effets d’un dispositif d’apprentissage coopératif nommé “monter à la corde”, au cours d’une séquence de gymnastique avec une classe de 4ème de collège. L’étude a été orientée par la problématique de l’inclusion des élèves isolés au sein des groupes de travail, et plus largement au sein du groupe classe. Cette recherche a été conduite en référence au programme du cours d’action, dans le but d’accéder au caractère singulier de l’expérience vécue d’élèves engagés dans un dispositif coopératif (en particulier d’un élève isolé, et d’une élève leader dans le groupe). Les résultats, à la fois quantitatifs et qualitatifs ont permis de montrer qu’il s’est opéré, au sein du groupe de travail, une meilleure inclusion de l’élève exclu. Cette recherche ouvre des perspectives pour la réflexion des enseignants d’Éducation Physique et Sportive (EPS) sur la conception de dispositifs d’apprentissage favorables à l’inclusion et à la réussite de tous les élèves en cours d’EPS.

Accès au téléchargement gratuit pour les adhérents et abonnés "web partagé"
 Mots clés complémentaires des auteurs : interactions, inclusion, expérience vécue
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 114