Les jeux traditionnels, un regard sur l’EPS, des perspectives d’éducation. Entretien avec Fabien Gracia, Professeur agrégé d’EPS, académie de Nantes, membre du groupe Jeux et pratiques ludiques des CEMEA

TESTEVUIDE SERGE - Professeur agrégé EPS, honoraire , CEDRE/CEDREPS
Collection "Les cahiers du CEDRE/CEDREPS" , 2020, vol. 17, 233-241

Questions posées :

  • Pourrais-tu rappeler quelques éléments de ton itinéraire professionnel, notamment tes liens avec les jeux traditionnels et Pierre Parlebas ?
  • Le CEDREPS avance l'idée que les FPS constituent un cadre structurant pour cibler certains objets d'enseignement. Est-ce que l'on pourrait avancer l'hypothèse que les jeux traditionnels constitueraient des FPS pour traiter de manière privilégiée le thème des "relations sociomotrices " ?
  • On observe que dans les FPS de pratiques sports collectifs, il y a une forte tendance à diminuer la difficulté motrice (balle bloquée, marcher toléré ....) de façon à créer les conditions pour que les élèves puissemnt s'inscrire dans une construction de réseaux de communications efficaces : Est-ce que de fait les jeux traditionnels ne créent pas ces conditions ?
  • Dans quelle mesure, compte tenu du jeu qu'il y a dans le jeu, les jeux tradtionnels peuvent-ils être l'occasion émancipatrice du rapport à la règle ou pour reprendre la distinction proposés par Canguilhem, peuvent-ils être un moyen de passer de normalité à normativité ?
  • Dans quelle mesure les jeux traditionnels sont-ils à la fois porteurs d'une culture et de valeur nécessaires pour faire société ?

Cet article n'est pas encore proposé au téléchargement

Pour acheter l'ouvrage